Notre Dame de la Garde

Cette basilique, construite de 1853 à 1864, a été réalisée sur les plans de l'architecte marseillais Espérandieu à l'emplacement d'une ancienne chapelle du 12e siècle. Placée en haut d'une colline dominant le Vieux Port, elle est comme installée sur ce point haut pour surveiller les bateaux en mer.

la protectrice des marseillais

Baptisée "Bonne Mère" par les marseillais

La basilique est l'image la plus représentative de Marseille, comme la Tour Eiffel représente Paris.

Protégée par un pont-levis, elle possède deux chapelles superposées. Dans la chapelle haute, les murs sont tapissés d'ex-votos et de maquettes de bateaux, témoignages de la dévotion populaire des marins marseillais. On y trouve aussi un morceau de tôle noircie découpée sur un camion des Marins-Pompiers de Marseille, qui a brûlé au cours de l'incendie de 1997 sans victimes heureusement.

Son clocher, haut de 60 m, est surmonté d'une statue de la Vierge en cuivre de 9,7 m fondue par Christofle et recouverte de feuilles d'or. Le bourdon Marie-Joséphine, fondu en 1843, pèse 8234 kg pour un diamètre de 2,5 m. Le battant à lui-seul pèse 387 kg. C'est la 13e cloche la plus lourde de France.

Le parvis qui ceinture la basilique est à 161 m d'altitude.