Architecture technique

Une société a toujours besoin d'architecture. Ce travail d'architecture est souvent confondu avec un travail de construction ou d'aménagement au sens le plus plat du terme. L'immense majorité du domaine bâti aujourd'hui ne ressort pas à l'architecture, mais à la construction fonctionnelle et technique qui répond simplement à des besoins, et surtout à des normes de plus en plus nombreuses. Or, la normalisation est incapable de penser les différences, alors que l'architecture est faite de nuances subtiles, d'assemblages, de relations, de correspondances, au sens de la création artistique.

pas sur d'y vivre humainement

Architecture ancienne et architecture contemporaine

Ce qui a été préservé de l'histoire de la construction nous démontre que les matériaux naturels ont une plus longue durée de vie que les matériaux de pointe ; dans le processus compliqué du changement de la propriété d'un matériau, son intégrité globale est compromise.

L'Architecture est l'incarnation de la culture humaine.

Les anciens écoutaient les lois du cosmos, nos contemporains valorisent les idées des hommes.
L'architecte s'attache à l'esthétique extérieur, l'ergonome à la qualité de vie intérieure.

Les formes architecturales

Dans l'architecture contemporaine, une des valeurs les plus importantes est la création de formes et d’idées architecturales complètement nouvelles.

L'architecture ancienne s’attachait à comprendre la signification la plus profonde de l’origine des formes et faisait de leur mieux pour recréer la forme perfectionnée dans le monde humain. La tentative de saisir cette forme était une méthode d'éveil à la compréhension du monde.

Le détail architectural

L'architecture contemporaine a peu de détails de conception. Certains bâtiments comme les œuvres qui définissent l'école moderniste-internationale expriment "moins est mieux ", et ne comportent aucun détail dans leur travail. En conséquence, beaucoup de bâtiments contemporains sont économes de détails, souvent réduits au verre ordinaire, quelques bâtiments atteignent l'autre extrême ; la conception en est si complexe qu'il est très difficile de les comprendre.

Dans l'architecture ancienne, chaque composant de décoration a une fonction indispensable, et ne peut pas être omis ou changé arbitrairement. Par exemple, dans la tradition chinoise, il y aura un ordre spécifique pour le toit, les couleurs du toit, les décorations des rebords des fenêtres, les peintures murales et la calligraphie. Ces éléments ont des fonctions différentes selon les endroits où ils sont utilisés.

Source : http://www.cndp.fr/magarts/architecture1/entretien.htm