Le temple bouddhiste de Borobudur

Les pays du Sud-Est asiatique considéraient le temple comme le reflet du centre de l'univers.

le temple de Borobudur est un gigantesque mandala

Borobudur : un gigantesque mandala

Borobudur (fin du VIIIe siècle-début du IXe siècle) est un édifice pyramidal à base carrée, de 112 m de côté, s'élevant en 12 niveaux. Les trois étages supérieurs circulaires contiennent 72 images de Bouddha enfermées dans des stupas creux entourant un stupa plein formant le sommet du temple. L'ensemble compose un gigantesque mandala (représentation graphique de l'univers); le parcours circulaire conforme à la règle équivaut à la quête de l'illumination.

Pour obéir aux lois du vaasthusastra, qui veulent que le "Brahmâ" (centre du monument) soit directement en liaison avec la terre, la construction repose sur une pyramide de terre. Dans ce sanctuaire, la décoration, comme l'architecture, est faite pour marquer les étapes du pèlerin : la division du bâtiment en trois parties, soubassement, corps et sommet indique bien le cheminement.

  • Le soubassement représente le monde des passions, monde physique.
  • Les cinq terrasses carrées correspondent au monde des formes et des apparences, le plan de l'esprit humain, déjà libéré de ses passions, mais encore relié aux apparences.
  • Les trois terrasses circulaires nous font entrer dans le monde de la non-apparence : c'est le plan de l'âme. Ici, plus de décoration sur les murs et les 72 bouddhas situés dans les stupas ajourés nous rappelle les 72 méridiens du réseau de l'Or.

Source : L'architecture invisible de Georges Prat / édition Arkhana vox