Le totémisme amérindien

Au commencement, le totémisme était un ensemble d'interdits alimentaires, concernant les animaux et les plantes. Les clans pouvaient avoir des totems différents, auxquels ils s'identifiaient pleinement.

respect de la nature

Respect de la nature et des animaux.

Aux yeux des Amérindiens, lorsqu’ils choisissent leur totem, les animaux ont diverses formes et diverses significations. L’ours, par exemple, est un synonyme de puissance et de force. Ainsi, la majorité des animaux et des végétaux sont synonymes de quelque chose. Entre tous ces éléments, la recherche de l’équilibre et le maintien de l’harmonie devient des préoccupations de tous les jours qui orientent et conditionnent la vie et les actions de tous.

La spiritualité occupait une grande place dans la vie des tribus amérindiennes. Les Amérindiens croyaient que toute chose était habitée par de puissants esprits. Dans leurs activités quotidiennes comme dans les rites, leur comportement et leurs croyances témoignaient d’un immense respect envers la nature et le monde qui les entourait.

Le cercle constitue une approche globale de la compréhension de la vie et des êtres vivants. Dans le cercle, tous les éléments de la création (les humains, les animaux, les plantes, l’air, le feu, l’eau, la terre, les étoiles, etc) forment un tout indivisible. En d’autres mots, le cercle est un mode de vie et une façon de penser unique chez les Amérindiens.

Source : http://www.euroloup.com/culteduloup.htm