Ergo_conception et ressources humaines

L’ergonome est un conseiller dans l’entreprise qui par son regard permet d’approcher les tensions sous un nouvel angle, son écoute du personnel et ses observations du terrain lui fournissent suffisamment d’éléments pour répondre efficacement à la problématique existante. Le bon sens nous mène à accorder que si nous travaillons dans des ensembles mal organisés, nous nous exposons à des complications qui finiront par dégrader les relations humaines au sein de cet ensemble.

Un projet = un objet

Un projet d’investissement est toujours guidé par des objectifs : améliorer la performance par de nouveaux équipements, permettre d’augmenter la production, permettre de diversifier les produits, … Dans la pratique, on distingue 3 types de situations :

  • absence de définition de cible organisationnelle, le projet est abordé exclusivement sous l’angle technique,
  • la définition d’une cible organisationnelle centrée sur la production, le projet est abordé sous l’angle technique avec un objectif d’optimisation de la production,
  • la définition d’une cible organisationnelle prenant en compte les situations de travail, le projet est abordé sous l’angle technique et s’appuie sur une analyse de l’existant afin d’améliorer la production dans une bonne ambiance de travail.

hall d'accueil de "Bellocq Payasages"


GDLE intervient sur tous projets d'aménagements : sa mission est d'optimiser vos espaces pour améliorer l'organisation, le relationnel et l'efficacité au travail ; les circulations entre les services sont travaillées dans leur rapidité d’utilisation (usine de production) ou sont étudiées comme des cheminements apaisés favorisant une attitude de réflexion (centre de recherche). De même, l'organisation de l’espace s’applique à écrire clairement les structures hiérarchiques.

Prendre en compte le travail réel des salariés

La réussite du projet suppose un investissement important en matière de conduite de projet. Il s’agit d’organiser un véritable dispositif de pilotage et de dégager du temps pour que chacun puisse contribuer à sa mise en œuvre.

une réflexion sur les conditions de réalisation du travail est nécessaire à l’enrichissement du projet. Les salariés détiennent un savoir essentiel sur ce sujet. Leur participation doit s’envisager aux différentes phases du projet ..

Intérêt d’une démarche participative :

  • enrichir le projet par les connaissances terrain des opérateurs,
  • éviter les risques de rejet,
  • faciliter l’appropriation de la future situation d’embauche par l’implication actives dans la conception des espaces de travail,
  • Faire se rencontrer différents acteurs, c’est une occasion de renforcer le dialogue social au sein de l’entreprise.

Assurer le suivi après implantation finale :

La mise en exploitation des nouveaux équipements est toujours un moment très délicat tant concernant le fonctionnement de l’installation (condition de travail, appropriation par le personnel) que concernant les manque à gagner dans cette période (production arrêté pour procédé au changement, mise au point des installation). Cette phase de démarrage ne marque pas la fin du projet mais doit être accompagnée pour répondre au plus près aux objectifs convenus. Pour ce, il est conseillé de :

  • mettre en pace un organisation adaptée, du temps est nécessaire au personnel pour s’approprier une nouvelle installation. Il faut prévoir une montée en cadence progressive,
  • Communiquer ; les premières difficultés peuvent créer insatisfaction du personnel, il est impératif d’éviter l’isolement des équipes et communiquer sur les actions correctives,
  • Faire un bilan ; évaluer l’atteinte des objectifs, analyser les écarts, apporter les corrections.

Développement durable et qualité de vie en entreprise.

Les atteintes à la santé psychique au travail ne sont pas moins graves que celle concernant la santé physique. Leur incidence négative sur la qualité du travail et la productivité est aussi une réalité.

Pour la prise en charge des problèmes de santé psychique, il y a d’autres voies que l’approche individuelle, c’est l’approche par les situations collectives de travail.

En fait, le travail est un lieu de construction de l’identité de la personne, construction qui se réalise dans la relation aux autres.