Quel plan de travail choisir ?

Il est mat et d’une couleur qui évite d’avoir des contrastes trop importants avec les divers éléments du poste de travail et de l’environnement.

Dimensionnement du plan de travail

Les dimensions doivent permettre de disposer les éléments écran, clavier, souris et documents. Il faut donc une largeur de 1200 mm minimum, une profondeur de 800 mm minimum, voire plus en cas d'activité de conception, pour que la souris reste toujours dans le prolongement de l'avant-bras.

L’idéal tend à ce qu’il soit réglable en hauteur pour s’adapter à la morphologie de chacun. Il est préférable de choisir une hauteur adaptée aux opérateurs les plus grands (les petits peuvent surélever leur siège et utiliser un repose-pieds).

  • Ce réglage doit pouvoir être effectué rapidement par le titulaire du poste sans aide extérieure.

 

Les tables de travail doivent permettre une liberté de mouvements des membres inférieurs, et même de les croiser. Il ne faut donc pas de tiroirs au-dessus des genoux, ni de tables trop épaisses.

Norme en vigueur

La norme AFNOR NF X 35-104, postures et dimensions pour l’homme au travail sur machines et appareils, résume les dimensions à respecter pour les postes assis.

Caractéristiques techniques :

  • Hauteur moyenne : 730 mm +/- 10 mm si le plan de travail n’est pas réglable et pouvant varier de préférence de 650 à 740 mm. L’idéal étant quelques centimètres au-dessus du niveau des coudes, pour permettre l’appui des avant-bras (hommes 730 à 780 mm ; femmes 700 à 740 mm).
  • Distance suffisante entre le siège et le plan de travail : 270 à 300 mm pour permettre une légère inclinaison du buste vers l’avant.
  • Dégagement en profondeur au niveau :
    • des genoux : 550 mm,
    • des pieds : 700 mm.
  • Largeur libre sous le plan de travail : 500 à 700 mm.