La Tour Eiffel

Le 23 juin 1886, Gustave Eiffel emporte le concours destiné à sélectionner ce qui devra être le bâtiment phare de l'exposition Universelle de 1889. Le cahier des charges prévoit d'élever sur le Champ de Mars une tour de fer à base carrée de 125 mètres de coté à la base, et de 300 mètres de hauteur.

la tour Eiffel dans la luxuriante ville de Paris

La construction de la tour

L'ingénieur Eiffel assité de ses collaboratuers Maurice Koechlin et Emile Nouguier concevront le premier projet. Par la suite, un architecte, monsieur Stephen Sauvestre, donnera au projet une dimension esthétique en reliant les quatre montants et le premier étage par des arcs monumentaux. Il couvre le premier étage de verrières et orne le second étage de sculptures.

La tour Eiffel devait initialement être détruite au bout de 20 ans, en 1909. Elle deviendra un élément du Service du Temps International en 1910, un terminal pour la première liaison radio téléphonique transatlantique en 1916, un émetteur de diffusion pour la radio française en 1918 et enfin un émetteur de télévision en 1957.
La tour Eiffel restera l'édifice le plus haut du monde jusqu'à la construction à New York du Chrysler Building, de 319 mètres, en 1930, puis de l'Empire State Building, de 348 mètres, en 1931.

La Tour Eiffel aujourd'hui

La tour Eiffel accueille chaque année 4 millions de visiteurs. Elle compte 1652 marches jusqu'à son sommet. La hauteur de la tour augmente de 15 cm par temps chaud et se rétracte par basses températures. L'oscillation, au sommet et par grands vents, ne dépasse jamais 12 cm. Lorsque l'atmosphère le permet, la vue peut porter jusqu'à 67 km.

Le rez-de-chaussée donne accès aux quatre piliers de la tour. Le pilier Nord donne accès aux trois étages de la tour par ascenseur. Chaque voyage permet d'emmener 110 personnes directement au deuxième étage.

Le premier étage héberge le Pavillon Ferrié qui renferme plusieurs espaces d'exposition, un cinéma, un restaurant, des boutiques ainsi qu'une poste permettant d'affranchir les cartes postales.
Le deuxième étage est une escale obligatoire pour se rendre au sommet de la tour. Il propose un certain nombre d'animation ainsi qu'un grand restaurant.
Le troisième étage (sommet de la tour) offre le plus beau panorama de Paris. On ne peut y accéder que par ascenseur.

Source : http://www.insecula.com/musee/M0054.html